A VALCHIRIA (clip officiel)

';

A VALCHIRIA

Stracquati li guarrieri, amutuliti i sarri

L’acciaghju ùn luci più, l’alba si pensa un celi

Daretu à la fumaccia, cù li me canti amari

Vengu !

Socu l’Anghjula Nera chì bagna li so veli

In lu sangu varsatu finita la battaglia

Par l’eroi ch’ùn trema sè la sorti hè crudeli

Vengu !

Imbuschi ùn si ni tira chì la mani ùn si sbaglia

I vigliacchi ùn sarani di quissu lu viaghju

Par quiddu ch’ùn timia nè farru nè mitraglia

Vengu !

Sinu à l’Altu Palazzu eiu lu purtaraghju

Pà la barbara festa, sinu à l’ultimu albori

Spartaremu lu vinu, ed eiu baddaraghju

Chivi …

Cantaraghju li provi, li più rabbiosi foli

È lu sacru furori di la Ghjustra Finali

Quandì l’Omu hè arrittu è ch’ugni Diu mori

Chivi …

… Supr’à li sarri accesi, tuttu hè finitu avali

Un sangu paladinu hà bagnatu la tarra

È par l’ultima volta, ni devu sparghja l’ali

Chivi …

… Supr’à li sarri accesi, tuttu hè finitu avali

U sangu paladinu mai nun si risparra …

 

Ceccè Lanfranchi

 

LA VALKYRIE

Les guerriers sont raides morts sous le silence des crêtes

L’acier ne luit même plus, et l’aube en un ciel se rêve

Par-delà les froides brumes, mon chant amer se répète

Je viens…

Me voici, moi, l’Ange Noir(e), dont les voiles prennent sève

Dans le sang qui fut versé à la fin de la bataille

Pour celui qui n’eut point peur à l’heure où sa vie s’achève

Je viens…

Il n’y a pas de hasard, jamais la main ne défaille

Car les lâches ne pourront à ce Voyage prétendre

Pour tous ceux qui ne craignaient ni le feu, ni la mitraille

Je viens…

Aux lueurs du Valhalla, ils seront là à attendre

Vienne la fête barbare ! Renaisse l’aube espérée !

Et je danserai pour eux, le vin pourra se répandre

Ici…

Je chanterai les prouesses, les fougueuses épopées

Et puis la Joute Sacrée, celle où l’on meurt sans se rendre

Quand les Hommes sont debout et les Dieux sont effacés

Ici…

Et par-delà les crêtes tout n’est que feu et cendres

C’est du sang des guerriers que la terre s’abreuve

Pour la dernière fois, mes ailes vont s’étendre

Ici…

Et par-delà les crêtes tout n’est que feu et cendres

Le sang de mes guerriers ne craint pas les épreuves…

Share:
© DORIA OUSSET - Création STUDIO WMI.com - Crédits photos : Marie-gabrielle TAISNE, CASTALIBRE, Olivier SUBISSI, JGAZ PHOTOGRAPHIE, Maryma MANCINI, CORSICA MEIA.